Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Aberration ventriculaire
Bloc
Bloc auriculo-ventriculaire
Bloc AV du 1er degré
Bloc AV du 2ème degré 1. généralités
Bloc AV du 2ème degré 2. type I
Bloc AV du 2ème degré 3. type II
Bloc AV du 2ème degré 4. bloc 2/1
Bloc AV du 2ème degré 5. haut degré
Bloc AV du 3ème degré
Bloc de branche 1. généralités
Bloc de branche 2. droit complet
Bloc de branche 2. droit incomplet
Bloc de branche 3. gauche complet
Bloc de branche 3. gauche FAUX
Bloc de branche 3. gauche incomplet
Bloc de branche 4. bilatéral
Bloc de branche 5. déguisé
Bloc de branche 6. fonctionnel
Bloc de branche 7. ralentisseur
Bloc de branche 8. bloc en phase 3
Bloc de branche 9. bloc en phase 4
Bloc fasciculaire
Bloc fasciculaire : bifasciculaire
Bloc fasciculaire antérieur gauche
Bloc fasciculaire postérieur gauche
Bloc fasciculaire septal gauche
Bloc focal
Bloc infranodal
Bloc inter-auriculaire
Bloc intranodal
Bloc intraventriculaire
Bloc péri-infarctus
Bloc sino-auriculaire
Bloc sino-auriculaire du 1er degré
Bloc sino-auriculaire du 2ème degré
Bloc sino-auriculaire du 3ème degré
Bloc trifasciculaire
Complexes QRS aberrants
Complexes QRS aberrants/ectopiques
Effet Chatterjee
Hémibloc antérieur gauche
Hémibloc postérieur gauche
Maladie de Lenègre
Mobitz
Paradoxe de Wenckebach
Période de Luciani-Wenckebach
Pseudo-bloc
Rythme électro-entrainé
Syncope d’Adams-Stokes
Voie accessoire (cf. Fx accessoire)
 
 
 
 
Bloc de branche 2. droit incomplet
Ralentissement de la conduction dans la branche droite du faisceau de His. Le bloc incomplet droit partage les mêmes étiologies que le bloc droit complet. S’il est isolé, ce bloc peut être considéré comme une variante de la normale, en particulier si la dérivation V1 a été enregistrée plus haut ou plus à droite que la position normale et si r’ est < 20 ms.

Les critères diagnostiques associent un retard droit modéré en V1-V2, similaire à un bloc droit complet mais la durée des QRS est comprise entre 0,11 et 0,12 sec. Dans la forme isolée, les dérivations gauches (DI, VL, V5, V6, V7) présentent une onde s fine et peu profonde. Les troubles secondaires de la repolarisation sont un discret sous-décalage descendant du segment ST et une onde T négative en V1 et parfois V2. L’axe du cœur n’est pas modifié.

Les diagnostics différentiels sont les autres causes de retard droit : déformations du squelette telles le dos plat ou le pectus excavatum, bloc de branche droit complet, dilatation ventriculaire droite (cf. Cœur pulmonaire et CIA), séquelle d’infarctus basal, préexcitation, syndrome de Brugada. Une onde epsilon dans le cadre d’une dysplasie du ventricule droit arythmogène peut faire croire à un retard droit.

 

-------------------------- 
Surawicz B (2009)
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 2791875 visiteurs.